martes, 18 de marzo de 2014

7 avril - Journée mondiale de la Santé


La Journée mondiale de la Santé est célébrée chaque année le 7 avril, date anniversaire de la création de l’OMS en 1948. Chaque année, un thème soulignant un domaine prioritaire de la santé publique est retenu. 

Cette journée sera consacrée au thème des maladies à transmission vectorielle.
 


Vecteurs et maladies à transmission vectorielle: de quoi s'agit-il?
Les vecteurs sont des organismes qui transmettent des agents pathogènes ou des parasites d’un sujet (ou d’un animal) infecté à un autre. Les maladies à transmission vectorielle sont provoquées par ces agents pathogènes ou parasites dans la population humaine. On les trouve le plus souvent dans les régions tropicales et dans les endroits où l’accès à l’eau potable et aux systèmes d’assainissement pose problème. 
La mondialisation du commerce et des voyages, et les problèmes environnementaux, comme le changement climatique et l’urbanisation, ont des conséquences sur la transmission de ces maladies, en les faisant apparaître dans des pays où elles étaient auparavant inconnues.
 
Objectif: mieux se protéger
La campagne vise à sensibiliser à la menace que représentent les vecteurs et les maladies à transmission vectorielle et à inciter les familles et les communautés à agir et à se protéger.
Par cette campagne nous visons à ce que:
  • les familles vivant dans des régions où des vecteurs transmettent des maladies sachent comment se protéger;
  • les voyageurs sachent comment se protéger des vecteurs et des maladies à transmission vectorielle lorsqu’ils se rendent dans des pays où sévit cette menace ; dans les pays où les maladies à transmission vectorielle constituent un problème de santé publique, les ministères de la santé prennent des mesures pour améliorer la protection de leurs populations; et
  • dans les pays où les maladies à transmission vectorielle représentent une menace émergente, les autorités sanitaires collaborent avec les autorités environnementales et les autorités compétentes au niveau local et dans les pays limitrophes pour améliorer la surveillance intégrée des vecteurs et prendre des mesures pour éviter leur prolifération.

No hay comentarios:

Publicar un comentario en la entrada